Home / Les dernières actualités / Le gouvernement britannique reconnaît que la vaccination de masse peut engendrer un variant résistant au vaccin

Le gouvernement britannique reconnaît que la vaccination de masse peut engendrer un variant résistant au vaccin

Captain Harlock
Démocratie Participative
20 juillet 2021

Réduire la mortalité n’était pas l’objectif initial affiché par le système lors du lancement de la vaccination en février 2020, il s’agissait uniquement d’une conséquence. L’objectif officiel était d’obtenir l’immunité de groupe.

Cet objectif est déjà hors d’atteinte avec un vaccin fuyant qui n’empêche pas le virus de circuler à grande échelle.

Le gouvernement britannique vient de reconnaître implicitement cet échec.

Gov.uk :

9. Quatre risques majeurs sont associés à un nombre élevé d’infections. Il s’agit d’une augmentation du nombre d’hospitalisations et de décès, d’un plus grand nombre de  » Long-COVID « , d’absences du personnel (y compris dans le NHS) et du risque accru d’émergence de nouveaux variants. La combinaison d’une prévalence élevée et de niveaux élevés de vaccination crée les conditions dans lesquelles un variant d’échappement immunitaire a le plus de chances d’émerger. La probabilité que cela se produise est inconnue, mais une telle variante présenterait un risque important tant au Royaume-Uni qu’au niveau international.

C’est exactement ce qu’expliquait le Docteur Geert Vanden Bossche.

Le virologue Geert Vanden Bossche alerte sur la façon dont la vaccination transforme les vaccinés en cibles privilégiées pour les variants

C’est pour cette raison que depuis quelques jours le Royaume-Uni place en quarantaine toutes les personnes doublement vaccinées qui reviennent de France, car le variant Bêta résiste à la vaccination, tout comme le variant Epsilon.

Quand les effets à court terme de la double ou triple vaccination s’évaporeront, la population vaccinée sera pleinement exposée à ces nouveaux variants autosélectionnés pour neutraliser la stratégie anti protéine Spike du vaccin. Y compris les jeunes qui ne risquaient rien jusqu’à ce que leur système immunitaire inné soit neutralisé par la reprogrammation vaccinale.

Cet objectif officiel d’immunité de groupe ne pouvait pas être atteint avec le type de vaccin à ARN messager limité à la protéine Spike de Pfizer et Moderna. Pas plus que celui d’Astrazeneca qui, quoique plus conventionnel dans sa conception, ne  cible lui aussi que la seule protéine Spike.

Le système le savait parfaitement.

Le but réel était de piéger les populations en créant les conditions de leur désarmement immunitaire grâce à un vaccin programmé pour échouer face au virus, mais conçu pour réussir à les exposer perpétuellement à une menace virale créée de toutes pièces.

Face à ce Tchernobyl viral, la seule solution pour les vaccinés serait une vaccination classique de type antigrippale. Cette vaccination classique consiste à exposer le système immunitaire à une forme modérée du virus pour que les défenses du corps soient capables de l’identifier en intégralité. Mais ce n’est plus possible pour les vaccinés dont le système immunitaire inné a été débranché par les vaccins actuels pour produire exclusivement des anticorps ciblant la protéine Spike. Leur système immunitaire éliminerait un vaccin conventionnel anti Covid19 à cause de ses protéines Spike.

Quand un variant résistant au vaccin actuel surgira, risque que reconnaît désormais le gouvernement britannique, les vaccinés seront sans défense immunitaire face à des variants très infectieux et virulents. Tout spécialement les jeunes vaccinés.

Il ne fait aucun doute que les membres de l’oligarchie n’ont pas été vaccinés ou alors qu’ils ont été vaccinés avec un vaccin conventionnel anti Covid19 conçu spécifiquement pour eux. Mais ils n’ont certainement pas été vaccinés avec les vaccins actuels de type Pfizer, Moderna, Astrazeneca, Johnson & Johnson.

Après, quelques idiots utiles ont certainement été sacrifiés.

Votre meilleur arme face à cette attaque virale globale orchestrée par le système est ce que Dieu vous a donné : votre système immunitaire inné.

Ne laissez pas les juifs et leurs agents le saboter, votre vie en dépend.

Commentez l’article sur EELB.su