Home / France / Olivier Variant accuse ceux qui utilisent le mot liberté d’être des assassins

Olivier Variant accuse ceux qui utilisent le mot liberté d’être des assassins

Captain Harlock
Démocratie Participative
22 juillet 2021

 

De bien belles images en provenance de Chambéry où le portrait du tyran a été capturé par le peuple après la prise de la mairie.

Ces scènes sont excellentes. Elles démontrent que l’opposition est déterminée et qu’elle s’organise.

La rébellion doit devenir dure. Ce système de contrôle total ne sera jamais aboli s’il n’y a pas de résistance.

Véran annonce déjà à l’Assemblée que refuser de se faire inoculer le poison de Pfizer revient à rouler à contresens sur l’autoroute. Autrement dit, il accuse quiconque refuse l’empoisonnement de tuer des gens.

Ce mot de « liberté » les rend vraiment nerveux.

J’attends le moment où ils diront que ceux qui utilisent le mot « liberté » sont des antisémites.

C’est inévitable à ce stade.

Peu importe ce que la chambre d’enregistrement parlementaire « vote », c’est dans la rue que tout se décidera. En plus de la résistance passive.

Si vous vous demandez pourquoi ne pas se faire vacciner est si important, lisez mon article sur le sujet et faites-le lire autour de vous.

Pourquoi vous ne devez pas vous faire vacciner : un guide explicatif pour échapper à l’esclavage 

Je comprends que la situation soit difficile, tout spécialement pour ceux qui sont menacés de licenciement. Mais si vous perdez un emploi, vous pouvez en retrouver un. Si vous perdez votre immunité naturelle, vous ne savez pas si vous la retrouverez, ni surtout dans quel environnement viral.

Et je ne parle pas des effets secondaires à court, moyen ou long terme qui sont virtuellement impossibles à anticiper. Les grands laboratoires n’ont pas exigé du gouvernement de ne pas être responsables des conséquences de la vaccination pour rien.

Il faut avoir ses priorités en ordre. Votre santé prime le reste. Comme je l’ai dit, observer un moratoire de deux ans sur la vaccination peut vous sauver la vie.

Commentez l’article sur EELB.su