Home / Décryptage / La juiverie hurle de douleur à propos de l’étoile jaune au moment où elle poignarde dans le dos les goyim avec son passeport vaccinal

La juiverie hurle de douleur à propos de l’étoile jaune au moment où elle poignarde dans le dos les goyim avec son passeport vaccinal

Captain Harlock
Démocratie Participative
19 juillet 2021

 

Tout le monde n’a pas apprécié le premier succès des manifestations contre la tyrannie sanitaire, masque de la dictature raciale des juifs.

Tout spécialement l’infâme Marty avec sa tête de pervers maniaque à lunettes rondes.

Le journal maçonnique « L’Indépendant » en dit plus.

L’Indépendant :

Choqué, un médecin dénonce le contenu de pancartes brandies ce samedi à Marseille lors de la manifestation contre l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants.

« Ces gens qui jouent aux résistants en temps de paix, ces gens qui osent promettre aux médecins un nouveau Nuremberg sont des pourritures », lance Jérome Marty, médecin généraliste à Toulouse, dans une vidéo publiée sur Twitter ce samedi. « Je le dis en pesant mes mots », ajoute-t-il. « Je ne parle pas des gens qui ont manifesté mais bien de leurs meneurs et de leurs organisateurs ». Écœuré par ce qu’il a vu dans la manifestation marseillaise contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour les soignants, le président de l’UFML-Syndicat (syndicat de médecins généralistes exerçant en médecine de ville et en secteur hospitalier) en appelle à son grand-père, héros de la résistance.

« Les organisateurs de la manifestation de Marseille ont érigé une banderole avec des photos de membres du gouvernement et de médecins, dont moi, qu’ils ont affublé de la moustache d’Hitler » raconte-t-il photos à l’appui.

Jusque là, je suis d’accord.

Adolf Hitler n’a rien à voir avec les blouses blanches juives qui se déchaînent pour nous réduire en esclavage et tuer nos enfants.

Adolf Hitler a voulu nous libérer des juifs quand De Gaulle voulait l’exact inverse.

C’est hélas un stigmate de 76 ans de sectarisme antifasciste, résultat de la main mise des gaullo-marxistes sur la France.

« Et devant ces photos, ils ont chanté La Marseillaise. Je suis profondément choqué que l’on puisse à ce point salir l’hymne de notre pays », lance le médecin. « Il se trouve que mon grand-père a été tué par les nazis, torturé. On lui a cassé la colonne vertébrale, crevé les yeux, arraché les ongles parce qu’il dirigeait un réseau de résistance et qu’il n’a pas parlé. »

Je traduis pour les moins informés : le grand-père de cette crapule était un rouge impliqué dans un réseau de terreur à la botte des juifs de Moscou et de Londres.

Je félicite rétrospectivement l’héroïque travail de la police antiterroriste allemande ainsi que celle de Vichy et salue leur heureuse collaboration face à la barbarie.

Hélas, l’égorgeur marxiste a eu le temps d’engendrer une descendance criminogène tout aussi fanatique qui est désormais occupée à empoisonner la population civile innocente.

Sans une véritable Gestapo, de tels assassins d’enfants sont libres d’agir.

« Oui, vous êtes des pourritures, ajoute le médecin à l’adresse des organisateurs de la manifestation marseillaise. Vous êtes absolument dégueulasses. Dégueulasse, parce que, on l’a vu à plusieurs reprises, vous osez laisser les gens porter l’étoile jaune avec marqué ‘pas de vaccin’ ou autre, vous osez ainsi en quelque sorte normaliser la Shoah. Vous osez jouer ce rôle de résistants alors que vous n’en avez ni l’envergure, ni le courage. »

Premièrement, cette histoire rocambolesque de « shoah » est une fabrication grotesque.

Il n’y a jamais eu la moindre chambre à gaz destinée à tuer quiconque dans une prison administrée par le gouvernement allemand, nulle part.

Ensuite, après avoir érigé l’imposture de l’holocauste en religion d’état, il n’y a rien d’étonnant à ce que la plèbe matraquée par la juiverie organisée reprenne des éléments de ce panthéon imaginaire.

Ce Marty ne fait d’ailleurs que répéter les mots d’ordre de ses maîtres.

Le juif hurle de douleur à propos de l’étoile jaune au moment où il poignarde sa victime dans le dos avec son passeport sanitaire.

L’étoile jaune était une mesure justifiée et elle n’était que la forme actualisée d’un usage adopté au Moyen-Âge pour lutter contre les empoisonneurs de puits que sont les juifs.

La fameuse rouelle jaune.

Cette rouelle, comme l’étoile jaune, était une mesure de nature défensive, contresémite.

J’essaie depuis des années d’expliquer que le philosémitisme est criminel et qu’il mènera au génocide des goyim.

Les gens, dans leur insondable crédulité, ont écouté les mensonges des juifs sur ces pseudo « persécutions » quand en réalité nos ancêtres ne faisaient que résister à un virus hautement infectieux et létal avec les moyens dont ils disposaient.

Maintenant que les juifs ont mis en coupe réglée l’Occident démocratique, les naïfs découvrent que les juifs leur réservent un sort funeste.

Si vous n’instaurez pas le port de l’étoile jaune à cette engeance maudite, c’est vous qui finissez avec un passeport intérieur pour vous déplacer sur la terre de vos ancêtres.

C’est la dénonciation du génocide des goyim qui rend extrêmement nerveux les juifs.

Parce que c’est vrai.

Les juifs veulent nous tuer et tuer nos enfants : cela a toujours été leur programme, depuis des millénaires.

La moindre faiblesse avec cette race de démons se convertira toujours en désastre.

Ce Marty, fils et petit-fils d’assassin, est un des serviteurs zélés de ces créatures infernales et croyez bien qu’il a l’intention d’être un commissaire de la terreur néo-bolchevique particulièrement zélé.

D’où son inquiétude face à la soudaine résistance populaire aux menées sataniques des juifs.

Et le Dr Marty de conclure : « Je vous lance un défi Messieurs les organisateurs. Venez, si vous l’osez, sur un plateau télé, face aux scientifiques. J’y serai, j’en ferai partie. Venez discuter de vos idées, venez oser dire ce que vous dites à cette foule que vous manipulez et que vous instrumentalisez. Nous vous rendrons gorge, nous vous attendons sur un plateau de grande écoute.« 

Quel aveu.

La rue étant perdue, cette blatte joue au brave en appelant à un guet-apens sur les innombrables plateaux de télévision contrôlés par les juifs.

La bête agonise.

Commentez l’article sur EELB.su