Home / Dégénérescence / Informations sexuelles de première importance

Informations sexuelles de première importance

Andrew Anglin
The Daily Stormer
07 juillet 2021

Adolescent, j’étais au courant de faits que les autres ignoraient, car l’école publique mentait activement aux gens. C’était dans les années 90, bien avant que l’école promeuve le sexe anal, les travelos et tout le reste, mais il y avait déjà des cours d’éducation sexuelle pour endoctriner les gens.

Ils ont commencé par dire à tout le monde qu’ils allaient attraper le SIDA. Je suis de la génération Y, et quand j’étais au collège, tout le monde comprenait que le SIDA (appelé aussi « GRIDS » en anglais, pour syndrome gay d’immunodéficience) n’affectait pas les hétéros, donc ma génération a subi moins de propagande que ceux plus jeunes que moi.

Mais ils ont commencé à dire que les jeunes allaient attraper le SIDA, sans trop insister dans un premier temps. Soyons clairs: il n’y a aucune preuve qu’un rétrovirus du VIH cause le SIDA. Cependant, même si vous y croyez, il est statistiquement impossible pour un hétérosexuel, qui n’est pas un utilisateur de drogue, de tomber malade. L’affirmation selon laquelle un hétérosexuel pourrait contracter le SIDA a été conçue pour dissuader les adolescents d’avoir des relations sexuelles sûres, agréables et reproductives (donc sans capote).

Un mensonge tout aussi ridicule était l’affirmation selon laquelle il était possible de tomber enceinte en utilisant la méthode du retrait. Il n’est en effet pas possible de tomber enceinte avec la méthode du retrait, sauf évidemment si vous ne vous retirez pas.

Apparemment, les écoles publiques pensaient que les adolescents étaient trop stupides pour se retirer à temps. Si tel est le cas, alors demandez-vous pourquoi en premier lieu, ils enseignent aux adolescents comment avoir des relations sexuelles.

C’était la question centrale derrière tous ces mensonges : si les pédagogues du gouvernement considéraient les adolescents comme suffisamment responsables pour avoir des relations sexuelles, alors pourquoi n’étaient-ils pas assez responsables pour recevoir des informations exactes ?

Un fait très intéressant que l’école a ignoré – que de nombreux hommes adultes ignorent toute leur vie – est qu’une femme ne peut réellement tomber enceinte que pendant une très courte période d’ovulation.

Il y a six jours dans le mois où il est possible pour une femme de tomber enceinte, et seulement une période de 72 heures où il y a une probabilité raisonnable que cela se produise.

Voilà ce que vous devez savoir : vous pouvez éjaculer autant que vous le voulez dans l’utérus d’une femme pendant 22 jours du cycle de 28 jours. Et il y a zéro pour-cent de chance qu’elle puisse tomber enceinte durant l’un de ces 22 jours.

Le discours des écoles publiques donne l’impression qu’il est très facile de tomber enceinte à tout moment, de quelque manière que ce soit.

J’ai entendu des enseignants du gouvernement prétendre qu’il est possible de tomber enceinte en portant un préservatif. Ils expliquaient que si vous mettiez le préservatif à l’envers, puis le dérouliez et le remettiez, le liquide séminal sur l’extrémité du préservatif pourrait pénétrer dans le vagin et entraîner une grossesse. C’est littéralement du vaudou.

Un autre fait intéressant sur la sexualité féminine qui est caché aux hommes est que les femmes n’ont précisément aucune libido, en dehors de ce bref cycle d’ovulation.

Voici le cycle des hormones d’une femme :

Vous voyez, là, cette petite hausse de testostérone (la ligne verte) ? C’est la seule fois où une femme a quelque chose qui s’approche d’une libido, car c’est la seule fois où une femme produit de la testostérone.

Par conséquent, à tout autre moment du mois où une femme semble s’intéresser au sexe, elle vous manipule simplement à des fins diaboliques.

Pour aller encore plus loin dans cette arnaque : pendant sa période d’ovulation, c‘est le seul moment où une femme est particulièrement attirante pour un homme, au naturel. C’est le moment où ses lèvres deviennent roses ou rouges, c‘est le moment où ses joues deviennent rouges, c‘est le moment où elle a de la couleur autour de ses yeux. C’est parce que c’est le seul moment du mois où il est biologiquement bénéfique pour elle d’avoir d’attirer un homme pour avoir des relations sexuelles avec elle.

Cependant, à l’époque moderne, les femmes prospèrent en utilisant le sexe pour manipuler les hommes. Par conséquent, elles utilisent du maquillage pour les manipuler en leur faisant croire qu’elles ovulent tout au long du mois.

C’est à ça que sert le maquillage : il simule les signes de l’ovulation sur le visage d’une femme.

Les femmes font cela pour pouvoir sexuellement manipuler et abuser des hommes (financièrement par exemple), incitant la biologie masculine à croire que cette femme est disposé avoir des relations sexuelles.

Allez, faites une recherche d’image pour « maquillage avant après ».

Vous constaterez que les femmes sans maquillage ressemblent à des cadavres. Leurs lèvres et leurs joues sont pâles et sans vie.

La seule fois où ce n’est pas vrai, c’est pendant le cycle d’ovulation, lorsque le visage s’illumine et semble attrayant, ce qui est la façon dont la biologie vous donne envie d’avoir des relations sexuelles avec elles.

Les femmes veulent avoir l’air en chaleur tous les jours du mois, afin de pouvoir manipuler les hommes en leur faisant croire qu’ils vont avoir des relations sexuelles. Cela amène les hommes à se comporter avec les femmes d’une manière qu’ils ne feraient pas autrement.

Aucun doute que ce serait une information très intéressante à apprendre pour les hommes lors des soi-disant «cours d’éducations sexuelles», car cela les aiderait à s’extirper du piège qu’est ce système d’abus sexuel des femmes contre les hommes.

Tout dans les cours d’éducation sexuelle des pédagogues du gouvernement est conçu pour mystifier les garçons (et les filles aussi, dans une certaine mesure) afin de saboter le processus de reproduction. Ces cours enseignent également aux femmes à utiliser des pilules contraceptives et font également la promotion de l’avortement comme étant « sûr » et moral.

C’est très bien d’avoir comme objectif théorique d’attendre le mariage pour avoir des relations sexuelles. Cependant, historiquement, ce n’était pas tellement la réalité. Au lieu de cela, ce qui se passait la moitié du temps, c’est que les adolescents avaient des relations sexuelles.

Cela se produirait généralement pendant le cycle d’ovulation, car c’est à ce moment-là que la fille avait le pic de testostérone (et, avant le maquillage, lorsque le garçon avait un intérêt intensément accru).

Elles tomberaient enceinte.

Ensuite, les parents du garçon et de la fille précipiteraient le mariage.

C’est la nature.

L’éducation sexuelle consiste à empêcher ce processus naturel de fonctionner. Ils disent aux adolescents d’utiliser des préservatifs, ils leur disent d’utiliser le contrôle des naissances, ils permettent aux adolescents d’avoir des relations sexuelles sans grossesse.

Cela aboutit in fine à des adolescentes ayant plusieurs partenaires, ce qui nuit à la fille à vie, la rendant incapable d’avoir une relation à long terme avec un homme.

L’éducation sexuelle est une arnaque dès le départ, il n’est donc pas étonnant qu’elle soit remplie de tant de mensonges débiles. 

*Merci à Popo

Commentez l’article sur EELB.su