Home / Décryptage / Holodomor Redux : Véran annonce que les « galeries marchandes » seront fermées aux non-vaccinés

Holodomor Redux : Véran annonce que les « galeries marchandes » seront fermées aux non-vaccinés

Captain Harlock
Démocratie Participative
13 juillet 2021

Je suis obligé de faire un autre article sur l’intervention de Véreux aujourd’hui parce que ce sujet ne peut pas être mentionné à la va-vite comme sous-partie d’un article plus général.

Au lendemain de l’annonce de l’instauration du passeport intérieur par Macron, ce criminel a annoncé le chantage à la famine : faites-vous vacciner ou les supermarchés (vous) seront fermés.

Ils commencent par les « grandes galeries commerciales » et finiront avec les supermarchés, selon la stratégie du cliquet.

Fermer les supermarchés dans les grandes villes revient effectivement à organiser la famine.

Dans des villes françaises totalement balkanisées racialement, c’est la garantie de violentes émeutes raciales qui cibleront les Blancs pour les piller.

Les Blancs de ces villes se retrouveront à l’entrée des grandes surfaces face à de gros nègres pour leur interdire de manger dans leur propre pays.

Le rêve juif absolu.

Ce n’est pas ce que je vous dis depuis une année entière ici, vous avertissant encore et encore de fuir les grandes villes ?

Si, c’est exactement ce que je vous ai dit.

L’Holodomor vous dit quelque chose ?

J’en ai parlé souvent ici. C’est la planification de la famine en Ukraine par le pouvoir bolchevique juif pour faire d’une pierre deux coups : affamer l’Ukraine contre-révolutionnaire et alimenter les zones rouges de Russie afin que le basculement dans l’esclavage complet soit le moins douloureux possible pour les bastions communistes.

En pratique, les goyim ennemis du régime et leurs familles sont morts de faim tandis que les cadres bolcheviques, à commencer par les plus gros de ces rats juifs, étaient fournis en quantités illimitées par le régime.

C’est comme ça que la paysannerie ukrainienne a été génocidée par les juifs.

C’est aussi pour ça que lorsque l’armée allemande est entrée en Ukraine en 1941, des scènes de liesse populaire indescriptibles ont accueillis les panzers du Reich.

Cette fois, il n’y a aucun panzer allemand pour nous libérer, pas l’ombre d’une division de Waffen SS pour lancer la contre-offensive contre les juifs.

L’Allemagne est aussi pulvérisée que l’est la France, ou du moins la suit de très près vers l’abîme juif.

Derrière la rhétorique sanitaire, nous ne devons pas oublier que c’est le juif qui est à l’œuvre et uniquement le juif. Ces démons sont à l’origine de ce plan satanique depuis le premier jour.

Les fonctionnaires de l’appareil d’état se contentent d’obéir à cette race maudite, principalement parce que les loges aux ordres des juifs ont déjà transmis les consignes du pouvoir globaliste.

Maintenant que le pouvoir juif abat toutes ses cartes, personne ne peut plus prétendre que ce qui se passe ne se passe pas. Des gens nous écrivaient parfois pour dire que nous exagérions et que rien de tout cela n’arriverait jamais. C’était ne pas connaître la juiverie.

Les choses sérieuses commencent.

Manifester peut servir marginalement, mais ça ne fera pas l’économie d’une révolution.

Il va falloir s’organiser en réseaux de résistance car, en parallèle, les autres volets du programme hébraïque vont être méthodiquement appliqués. En particulier celui du Grand Remplacement.

Vous comprenez maintenant pourquoi Hitler n’a rien fait de mal ?

Maintenant, debout et en avant.

Assurez d’avoir accès à de la nourriture sur les années prochaines (notamment en stockant massivement chez vous). Ne misez pas trop sur les drives, ils auront tôt fait de les restreindre en prétextant que les voitures qui les utilisent font monter la température de l’air.

Montez des cellules de résistance et taguez les murs, désignez l’ennemi réel.

Ces juifs perdront cette guerre, nous le verrons de nos yeux.

Commentez l’article sur EELB.su