Home / Guerre raciale / Grèce : une femme enceinte de 25 ans violée par un afghan puis enlevée et violée collectivement par trois autres pakistanais à qui elle avait demandé de l’aide

Grèce : une femme enceinte de 25 ans violée par un afghan puis enlevée et violée collectivement par trois autres pakistanais à qui elle avait demandé de l’aide

Leutnant
Démocratie Participative
27 juin 2021

Toujours plus de richesse culturelle.

The Daily Mail :

La police grecque a lancé une chasse à l’homme après qu’une femme enceinte de 25 ans a été violée avant d’être enlevée et violée collectivement par trois autres hommes à qui elle avait demandé de l’aide.

La femme, qui est enceinte de trois mois, s’était rendue dans le quartier d’Omonia à Athènes pour faire réparer son téléphone.

Elle a été abordée par un Afghan qui l’a emmenée dans un endroit sombre et l’a violée, selon les rapports locaux.

La future mère a alors demandé de l’aide à trois hommes pakistanais. Ils ont appelé un taxi et l’ont emmenée dans un appartement souterrain du quartier voisin d’Agios Panteleimon, où ils l’ont violée collectivement.

Ses cris ont été entendus par des voisins qui sont montés sur leurs balcons pour s’interpeller et demander ce qui se passait. Le trio, craignant les soupçons de leurs voisins, a laissé la victime partir.

Mais celle-ci s’est adressée directement à la police qui est revenue à l’appartement plus tard pour arrêter trois suspects âgés de 19, 21 et 27 ans. Ils ont été inculpés.

En revanche, le quatrième homme – qui a violé la femme la première fois – reste en fuite.

La police a recueilli des preuves ADN sur les sous-vêtements et les vêtements de la victime et espère qu’elles pourront aider à retrouver l’agresseur – et à prouver la culpabilité du trio qui l’a ensuite violée dans l’appartement.

Subhanallah !

Commentez l’article sur EELB.su