Home / Décryptage / Face à la remontée spectaculaire des infections chez les vaccinés, le médecin en chef du gouvernement britannique appelle à préparer un reconfinement d’ici « 5 à 8 semaines »

Face à la remontée spectaculaire des infections chez les vaccinés, le médecin en chef du gouvernement britannique appelle à préparer un reconfinement d’ici « 5 à 8 semaines »

Captain Harlock
Démocratie Participative
16 juillet 2021

Personne n’avait prévu ça !

Wales Online :

Le médecin en chef du gouvernement britannique a averti que le nombre de personnes hospitalisées en raison du coronavirus pourrait atteindre des niveaux « assez effrayants » dans les semaines à venir et que de nouvelles restrictions concernant le coronavirus en Angleterre pourraient être nécessaires dans seulement cinq semaines.

L’avertissement sévère de Chris Whitty a été lancé quelques jours seulement avant la « Journée de la liberté » de Boris Johnsons, lundi 19 juillet. Le médecin en chef a tiré la sonnette d’alarme sur une croissance potentielle « effrayante » des hospitalisations qui pourrait mettre le NHS « à nouveau en difficulté étonnamment rapidement » une fois les restrictions levées.

Jusqu’à présent, le nombre de décès et d’hospitalisations dans cette vague de la pandémie n’a pas augmenté au même rythme que le nombre de cas. Mais le professeur Whitty a déclaré que si les admissions à l’hôpital commençaient à doubler et que le déploiement des vaccins ne permettait pas d’enrayer la pandémie, dans « cinq, six, sept ou huit semaines », le Premier ministre pourrait être amené à « réexaminer » les restrictions.

Cette décision intervient après que M. Johnson a insisté sur le fait que les gens doivent « apprendre à vivre avec le Covid » et a ignoré les appels à maintenir au-delà de dimanche l’obligation légale de porter un masque dans les espaces clos.

Mais le professeur Chris Whitty a prévenu que le Royaume-Uni n’était pas encore sorti d’affaire, quelques heures seulement après que Boris Johnson ait déclaré qu’il était « hautement probable » que le pire de la pandémie soit passé.

Les derniers chiffres britanniques font état de 48 553 cas supplémentaires, le plus haut niveau depuis le 15 janvier, tandis que les 63 décès constituent la plus forte augmentation quotidienne depuis le 26 mars.

Le pire de la pandémie commence en ce moment même.

Cette grosse grippe ne serait plus qu’un souvenir si les démocraties juives n’avaient pas mis en place le programme de Davos en sabotant intégralement l’immunité naturelle des populations.

Il ne fallait pas confiner.

Il ne fallait pas vacciner.

La vaccination entraîne la réplique du virus sous forme de variants résistants et les populations naturellement peu touchées sont désormais vulnérables à cause du vaccin.

Surtout les jeunes qui sont en ce moment même vaccinés en masse alors que rien ne le justifie médicalement.

C’est le projet machiavélique des juifs de Big Pharma, de Bill Gates et Karl Schwab. Ils le savaient et la prochaine étape est claire : instaurer le totalitarisme intégral pendant qu’ils sèment la terreur avec un virus qu’ils auront rendu vraiment létal.

Bien entendu, les médias ne vont pas dire que c’est à cause du vaccin que rien ne se passe comme prévu. Ils vont dire que c’est à cause des gens qui ne sont pas vaccinés.

Emmanuel Macron n’est pas qu’une ordure. C’est un criminel et un traître qui est déjà responsable de nombreux morts.

Sans l’insondable stupidité des masses démocratiques, il serait déjà en prison dans l’attente de son jugement.

Si vous voulez vous protéger, vous ne devez pas saboter votre système immunitaire avec le poison de Pfizer, d’AstraZeneca ou de n’importe quelle autre marque. Non seulement à cause des effets secondaires, mais surtout parce que toute la stratégie des globalistes est de détruire vos défenses naturelles pour vous rendre totalement dépendants de leur système de contrôle des masses. Ce qui inclut le droit de vie ou de mort sur vous.

Pour expliquer cette flambée prévisible, le système va tourner toute sa propagande contre les non-vaccinés et exciter la haine des personnes zombifiées par la vaccination à un niveau paroxystique.

Sur ce, le gouvernement bioterroriste va monter des escadrons de vaccinateurs pour faire du porte-à-porte et anéantir physiquement la résistance.

Préparez-vous.

Et, encore une fois, adoptez de gros chiens avec des noms allemands. Comme vous n’avez pas le temps de récupérer des chiots pour les élever pendant deux ans, en adopter est la meilleure solution d’urgence.

Ne vaccine pas mon maître, sale juif

Ils vont également essayer de vacciner les enfants en douce à l’école sans en informer leurs parents. Briefez vos enfants et avertissez-les de ne rien se laisser injecter à l’école, par personne, sous aucun prétexte.

Vous n’avez pas idée de la joie sadique que ressentent les femmes blanches de l’Education Nationale dès lors qu’il s’agit de soustraire les enfants à l’autorité de leurs parents.

Ce sont les mêmes femmes blanches de l’Education Nationale qui éprouvent la même joie sadique lorsqu’elles font régulariser de futurs violeurs noirs.

Je ne peux pas m’empêcher d’espérer que dans notre malheur, ces variants purgent la société de millions de ces sous-hommes qui respirent depuis trop longtemps.

Quoi qu’il en soit, je pars du principe qu’il faut entrer dans une guerre de position pour les deux prochaines années, tout spécialement durant toute l’année 2022. Pas de vaccination durant toute cette période, quoi qu’il arrive.

D’ici là, il faut anticiper le pire. Le pire, c’est que le système organise la famine contre les non-vaccinés en leur interdisant l’accès aux supermarchés tant qu’ils refusent de se faire inoculer le poison. Ce sera bientôt le cas pour les « galeries commerciales ».

Préparez-vous en stockant de la nourriture pour une durée d’un an et demi, c’est-à-dire jusque fin 2022. Du riz, des pâtes, de la farine, du sucre, des conserves, etc., vous connaissez le principe.

Sinon, regardez sur YouTube.

Commentez l’article sur EELB.su